Atelier jardin n°5 : les pommes de terre.

Publié le par Allons Imaginer un Monde d'Amitiés

Atelier jardin n°5 : les pommes de terre.

Que serait notre alimentation aujourd'hui sans nos chères pommes de terre ?

Consommées à la vapeur, à l'eau, sautées, gratinées, farcies, en purée, en soupes et surtout en frites. Imaginez nos bambins sans frites !!!! le monde s'écroulerait pour eux.

Pourtant quelle fut longue et difficile son acceptation dans nos assiettes. Valérie a rappelé son histoire en Europe et tout l'acharnement qu'à dû déployer Antoine Augustin Parmentier pour la vulgariser au 18e siècle ; d'abord aliment à la cour de Louis XVI,ce grand savant pharmacien eu l'idée de les faire garder par des soldats le jour pour que les paysans viennent les " voler " la nuit et les plantent dans leurs lopins.Fallait-il que ces tubercules soient précieux pour être gardés ainsi !!! lors de périodes de grande disette ou le blé ne poussait pas, les pommes de terre ont sauvé de la famine des milliers de personnes jusqu'à l'arrivée du mildiou. Suite aux cultures intensives et ne sachant comment à l'époque éradiquer ce fléau, les famines ont fait leur retour. La biodiversité prend ici toute sa valeur. Ne dit-on pas de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier ?

Il existe des milliers de variétés de pommes de terre à travers le monde. Originaire des régions côtières des Andes, Pérou, Bolivie,où elles poussent entre 3000 et 4300 m d'altitude, les premières variétés découvertes par les Espagnols furent acheminées en Espagne et en Angleterre au 16e siècle.

Dans une grotte située à 2800 m d'altitude, ont été retrouvés des tubercules datés de 8000 ans ainsi que des haricots en grains et des piments.

Quelle belle histoire que celle de nos patates. C'est ce que notre douzaine d'amis jardiniers sont venus découvrir. 150 variétés sont utilisées en France, de toutes les couleurs, blanches, jaunes, roses, violettes pour tous les usages et tous les goûts.

Nous nous sommes contentés de 3 totalement différentes en les semant de plusieurs manières; Valérie a refait un essai transformé l'an dernier à son grand étonnement.

Des épluchures germées jetées sur un tas de compost ont permis une petite récolte partagée au jardin.

Alors, ayant une pensée reconnaissante envers Mr parmentier et ne laissons rien dans nos assiettes. Pour qu'elles y arrivent la route fut longue et le combat difficile....

VALERIE NOUS REFAIT LE COUP DES EPLUCHURES
VALERIE NOUS REFAIT LE COUP DES EPLUCHURES

VALERIE NOUS REFAIT LE COUP DES EPLUCHURES

PLANTATIONS EN TROUS OU EN SILLONS, AU CHOIX DE CHACUN.
PLANTATIONS EN TROUS OU EN SILLONS, AU CHOIX DE CHACUN.

PLANTATIONS EN TROUS OU EN SILLONS, AU CHOIX DE CHACUN.

SUR UNE PARCELLE NON DESHERBEE, DU COMPOST ET DU PAILLIS.
SUR UNE PARCELLE NON DESHERBEE, DU COMPOST ET DU PAILLIS.

SUR UNE PARCELLE NON DESHERBEE, DU COMPOST ET DU PAILLIS.

Commenter cet article