Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15

Publié le par Allons Imaginer un Monde d'Amitiés

Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15

Le rapport moral, qui vient de vous être présenté, montre déjà les progressions de notre association en 2014. Nous allons les rendre plus palpables avec un certain nombre de données très concrètes. Dès lors, vous excuserez par avance la litanie de chiffres et d'évènements que je vais vous énumérer.

Commençons par évoquer chacun de nos quatre domaines d'activités.

1. Les domaines d'activités.

1.1. Le Coin du Trocoeur

549 personnes ont adhéré à notre bourse d'échanges en 2014, soit une augmentation de 14 % par rapport à l'an passé. 29 Trocoeurs en moyenne, souvent accompagnés de leurs enfants, de parents ou d’amis, l’ont fréquentée chacun des jours d‘ouverture (8 demi-journées, sur 5 jours par semaine et, grosso modo, la moitié des vacances scolaires). On peut estimer à plus de 60000 le nombre d‘objets échangés qui retrouvent une seconde vie par ce système simple, et maintenant bien rodé, de troc.

Effet de la crise, probablement : le taux de retrait est en augmentation, et se rapproche des 100 %. D'où, pour garantir la qualité du stock disponible, l'importance des dons, de particuliers et d'associations amies. Merci à l'Entraide Paroissiale d'Anglet, au Secours Catholique de Bayonne, aux antennes Croix-Rouge de Saint-Jean-Pied-de-Port, de Peyrehorade, d'Andernos, aux agents municipaux qui s'occupent des déchetteries de Came et de Bardos, et j'en oublie sans doute. Et merci à tous les anonymes qui, par leurs dons, se refusent à jeter.

Nous avons organisé cinq braderies, réparties dans l’année. Malgré une météo souvent chagrine, elles attirent toujours autant de monde, et les prix pratiqués permettent d'enchanter les visiteurs. Les braderies à l'orée du printemps et de l'automne sont un peu particulières puisque sont totalement changées les collections exposées. Ce travail nécessite quatre jours de fermeture … et une grosse quantité d'huile de coude des bénévoles et de la salariée responsable de ce lieu.

Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15
Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15
Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15

1.2. Le Jardin du Trocoeur

Après les turbulences de l'automne 2012 et le repositionnement de 2013, cette année a permis de stabiliser l' « édifice » … avant le grand saut espéré pour 2015 ! Mais le fait qu'en 2014, tout se soit déroulé sans le moindre soubresaut, ne doit pas occulter toutes les réalisations … et leurs impacts, leurs bienfaits peut-on dire, sur des dizaines de personnes.

* L'accueil hebdomadaire du Groupe d'Entraide Mutuelle (G.E.M.) d'Hasparren et de résidents du foyer P.E.P. d’Urt s'est perpétué.

* Les animations à la maison de retraite « Albodi », qui se font dans leurs murs, intéressent de plus en plus de pensionnaires et des plantations ont pu être faites dans le jardin de la résidence.

* Occasionnellement, des visites, avec toujours des temps d' « animation » spécifiquement préparés, ont été organisées pour deux autres institutions sociales et quatre structures pour enfants.

* Occasionnellement aussi, nous avons assuré quelques prestations payantes hors du jardin, ceci montrant l'intérêt porté par des commanditaires (Mairie de Lahonce , CPIE , ...) pour les compétences de nos jardinières.

* L'entretien du « Jardin du Trocoeur », support pédagogique et base d'expérimentation pour le jardinage au naturel et le compostage raisonné, a été superbement assuré et douze ateliers de formation grand public « Jardinons au naturel » se sont tenus, dans le cadre de la convention avec le syndicat mixte BilTaGarbi. Ils ont réuni, le Samedi matin, autour de la passion du jardin, en moyenne une quinzaine de personnes.

Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15
Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15
Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15

1.3. Le Hangar du Trocoeur

Notre fonction sociale, à destination du territoire et de ses habitants, s'affirme encore davantage avec la mise en place de ce service qui offre des objets d'occasion proposés à tout petit prix. Dans ce « bric-à-brac », on peut trouver du mobilier surtout, mais aussi de l'électroménager, de la vaisselle, des livres, et bien d'autres choses encore…, selon ce que nous offrent des collectivités et des particuliers, de plus en plus nombreux à nous contacter pour « qu'on vienne chez eux récupérer » (les apports volontaires restent encore relativement marginaux, mais on est preneur...).

Les travaux d'aménagement ont continué (sécurisation de la mezzanine, mise en place d'étagères, rénovation des commodités, raccordement à Internet,...) et, le hangar ayant vite été rempli, l'installation d'une grande tente a permis d'augmenter la surface de stockage. Pour donner la mesure des volumes récupérés, rappelons que le Hangar et la tente occupent, à eux deux, près de 300m2... et ils sont toujours « archi-pleins » !

Le 12 Septembre, l'inauguration officielle de notre recyclerie a eu lieu, en présence de nombreuses personnalités. Le « Hangar du Trocoeur » est maintenant ouvert cinq demi-journées par semaine. Il comptait, fin 2014, 346 adhérents, reçoit de plus en plus de monde, semble être convenablement identifié par les services sociaux qui nous adressent régulièrement des usagers dans le besoin, attire de nouveaux bénévoles. Bref : l'effervescence de sa mise en place ne s'est pas atténuée, bien au contraire, et il s'agit vraiment d'un lieu ressources particulièrement vivant !

La preuve en sont aussi les deux braderies réalisées pour désengorger un tant soit peu les locaux et la mise en place des « Ateliers du Trocoeur », temps de rencontres, d'échanges et de formation autour de la « patine sur meuble ». Proposées par une bénévole passionnée, 8 séquences ont réuni en tout près d'une quarantaine de personnes à l'automne. Il nous plaît aussi d'être instigateur de liens sociaux...

Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15
Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15
Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15

1.4. Camions humanitaires vers la Lettonie … et la Lituanie.

Le record de 8 camions acheminés en 2013 a largement été dépassé en 2014 : 12 camions de 96m3 chacun ont été remplis et envoyés. La qualité des objets récupérés, auprès de structures médicales et scolaires, du Pôle emploi, d'autres collectivités et de particuliers, a fait que le coût de 10 de ces 12 camions a été intégralement supporté par les institutions les recevant. N'oubliant pas « nos premiers amours », AIMA a financé l'équivalent de deux camions dispatchés à des associations de familles pauvres.

En Septembre, AIMA a aussi organisé un voyage d'études pour cinq directeurs d'institutions sociales lettonnes. Ceux-ci ont pu visiter six institutions sociales françaises et nouer d'utiles relations, peut-être porteuses de futurs partenariats.

Une des participants habitant la Lituanie, leur visite nous a permis de rentrer en contact avec une institution de Lituanie … à laquelle ont été envoyés, en Décembre, les deux derniers camions de l'année. De nouvelles possibilités pour aider, par le réemploi, cet autre petit pays balte, membre aussi de l'Union Européenne ?

Signalons que deux des douze camions sont partis de Gap, avec du matériel récupéré par l'ARASFEC, association amie positionnée aussi sur l'envoi d'aide matérielle dans les Pays de l'Est européen. Pour chacun des deux envois, une petite équipe de bénévoles est allée à Gap par la route pour aider aux chargements … et vulgariser nos méthodes de « remplissage optimum » des camions, expérience accumulée pendant 12 ans, pour 49 camions ...

Enfin, gardons à l'esprit que l'éco-organisme VALDELIA, non content de nous indiquer plusieurs «gisements » d'ameublement professionnel de grande qualité, a subventionné leur réemploi : près de 90 tonnes de mobilier ont été concernées, et valorisées en Lettonie/Lituanie ou vendues au « Hangar du Trocoeur ». Ce conventionnement, et la qualité des relations entre les personnes, ont été déterminants dans les sauts qualitatif et quantitatif constatés, tant pour les camions humanitaires que pour « Le Hangar du Trocoeur ».

Et pour affirmer notre fonction de recyclerie, une benne, amenée par l' éco-organisme Eco-mobilier, est mise à notre disposition depuis Septembre pour débarrasser proprement les déchets d'ameublement de particuliers. En 4 mois, nous avons rempli 5 bennes, soit plus de 10 tonnes de déchets, enlevés et recyclés par Eco-mobilier.

Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15
Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15
Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15

2. Les Moyens Humains.

Vous imaginez que pour poursuivre ces quatre objectifs, faire face aux multiples sollicitations et s'efforcer de satisfaire toutes les demandes qui nous sont faites, une force de travail suffisante, opérationnelle et motivée est nécessaire. Même si de plus en plus de bénévoles nous rejoignent, faisant partie ou non des 60 adhérents du Premier Collège, et que certains s'investissent presque sans limite – ils se reconnaitront... - , nous sommes fiers de pouvoir dire qu'AIMA a réussi à employer 8 personnes, presque 6 E.T.P. (Equivalent Temps Plein). Là encore, il s'agit d'un nouveau record en terme d'effectif salarié.

  • Martine, en CDI, la plus ancienne des salariés d'AIMA, a vu son temps hebdomadaire porté à trente heures. Elle les consacre à sa responsabilité du « Coin du Trocoeur » (où elle est très présente) et passe une journée par semaine au « Hangar du Trocoeur ».

  • Valérie, responsable du « Jardin du Trocoeur », a vu son CAE de 20 heures par semaine être transformé en CDD.

  • 6 emplois aidés : Jérôme, Irène et Gorka bénéficient d'un CAE de 20 heures par semaine. Anne-Sophie, Sonya et Nafisa de 30 heures. Ces postes ont pu être créés, à la fois grâce à la dynamique du «Hangar », à des financements européens et aux conditions favorables proposées par le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques.

  • Grace à la subvention du FSE, 3 personnes, dont Irène, ont bénéficié à eux trois de 300 heures en CDD.

Soucieux du devenir des personnes, nous incitons les salariés d'AIMA à s'engager dans des démarches formatives. Avec l'aide financiére de notre OPCA, Uniformation, 3 d'entre eux se sont inscrites dans des formations longues.

Chaque fois que possible, nous accueillons des stagiaires : les différentes activités que nous leur proposons sont des supports de formation très appréciés par les stagiaires … et leur école.

Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15
Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15
Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15
  1. et encore.

Vous l'avez compris, l'année 2014 a été riche et dense.

Alors, mentionnons rapidement, pour abréger ce compte-rendu :

  • Le couscous traditionnel s'est tenu en Mars à Bardos et a réuni environ cent cinquante personnes pour un moment fort de convivialité… et de gourmandise.

  • La participation à diverses manifestations, sur le canton :

    * le festival « Xarnegu Eguna » : AIMA y a organisé une animation au « Jardin du Trocoeur » et le repas-plateau du Samedi midi,

    * le forum des Associations,

    * le Téléthon, en partenariat avec la Maison de Retraite « Albodi » de Bardos,

    * deux vide-greniers dans deux communes du canton,

    * et notre présence au Conseil d'Administration du Centre Intercommunal d'Actions Sociales (C.I.A.S.).

  • * Sans oublier les aides matérielles apportées à des victimes des inondations du 4 Juillet...

    Nous nous efforçons ainsi de nous inscrire, en tant qu'acteur, dans notre territoire d'implantation.

  • Nos possibilités de récupération de matériel ont été démultipliées par l'acquisition d'un fourgon, d'un très bon rapport qualité/prix, acheté grâce à une subvention, pour un tiers, de la Direction de l'Insertion du Conseil Général. Il a aussi été utile pour livrer des encombrants ou procéder à des déménagements solidaires, activités auxquelles nous souscrivons exceptionnellement.

  • La refonte de nos supports de communication, en particulier la conception et l'impression d'une nouvelle plaquette. L'expérimentation FSE (sous-mesure 4.2.3.) a contribué financièrement à cette réalisation.

Voilà !

Vous excuserez l'avalanche d'informations et l'indigestion de chiffres. Ces écrans, quasi technocratiques, ne doivent pas nous empêcher de garder à l'esprit l'utilité du travail mené par des dizaines de personnes pour des milliers de bénéficiaires. Forcément, nous avons condensé, raccourci, oublié des tas de choses… Et nous n’avons pas pu retranscrire ici les sentiments et les émotions.

Pour les détails et précisions, et les émotions que les photos peuvent renvoyer, bien plus que le diaporama qui illustrait mes propos, je vous renvoie à nos deux médias permanents, régulièrement tenus à jour :

Je vous remercie de votre attention.

Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15
Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15
Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15Rapport d'activité 2014, assemblée générale du 14.02.15
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article