Ma formation en permaculture grâce à AIMA

Publié le par Allons Imaginer un Monde d'Amitiés

Notre classe en janvier 2015

Notre classe en janvier 2015

L'éco-centre

L'éco-centre

Grace à l'association AIMA, j'ai le plaisir de me former à la Permaculture dans un lieu qui me tient à cœur: la Ferme du Bec Hellouin, en Normandie, chez Perrine et Charles Hervé-Gruyer...
Cette ferme expérimentale fonctionne sur les principes de la Permaculture, une approche novatrice de l'agriculture, encore peu connue en France.

Perrine, Charles et leurs salariés mettent en pratique un ensemble de solutions inspirées du fonctionnement des écosystèmes naturels, qui permettent de produire en abondance fruits et légumes sains: cultures sur buttes, agroforesterie, cultures associées, traction animale, BRF (Bois Raméal Fragmenté), EM (micro-organismes efficaces)...
La production de cette ferme est plusieurs fois supérieure à la moyenne nationale par unité de surface. Ce résultat est confirmé par une étude menée à la Ferme du Bec Hellouin, en partenariat avec l'INRA et l'AgroParisTech.

Ma formation en permaculture grâce à AIMA
J'ai la joie de partager cette expérience avec vous sur ce blog, et tous les jours au Jardin du Trocoeur, avec Valérie et nos visiteurs...
L'éthique de la Permaculture, c'est:
-Prendre soin de la Terre
-Prendre soin des Hommes
-Partager équitablement les surplus
Vous le reconnaîtrez bien: cet état d'esprit est tout à fait en accord avec les actions d'AIMA... !
La permaculture est un système de conception basé sur une éthique et des principes visant à concevoir, mettre en place, gérer et améliorer toutes sortes d'initiatives individuelles, familiales et collectives en vue d'un avenir durable.
Elle regroupe l'agriculture, l'habitat, l'énergie, les transports, la communication non-violente...
Le but de la Permaculture est de savoir combiner différentes techniques en fonction de ses propres besoins ou problématiques.
Ma formation en permaculture grâce à AIMA
Appliquée à l'agriculture, la Permaculture consiste à mettre en relation les différents espaces du jardin entre eux, en favorisant les inter-actions bénéfiques, par un positionnement judicieux.
Par exemple, les cultures à usage quotidien doivent être placées le plus près possible du lieu de consommation.
Ces techniques permettent de créer un jardin productif, économe en intrants, résilient et aggradant.

Un élément doit remplir plusieurs fonctions, prenons l'exemple de la mare:
-crée de la biodiversité
-attire les auxiliaires (régulateurs des parasites)
-crée un micro-climat (réfléchi la lumière du soleil, humidifie l'atmosphère)
-permet d'irriguer, rincer les outils...
-produit des matières végétales (biomasse qui enrichie nos cultures)
Il y a aussi l'exemple du poulailler:
-production d’œufs et de viande
-production d'engrais organique (fientes)
-protection contre le parasitisme (en installant le parcours des poules autour de vos cultures, vous aurez un insecticide naturel impitoyable!)
-désherbage des futurs espaces de culture
-attraction pour vos enfants ;-)
Ma formation en permaculture grâce à AIMA
Ma formation en permaculture grâce à AIMA
Ma formation en permaculture grâce à AIMA
Voici un bref aperçu de tous les bienfaits de la Permaculture...
Je vous invite à venir jardiner avec nous les mardi au Jardin du Trocoeur à Bardos (jardinage collectif), c'est avec plaisir que Valérie et moi-même partagerons avec vous notre passion pour la Nature.
Encore un énorme MERCI à AIMA de me permettre d'accéder à cette superbe formation!
Sonya du Jardin du Trocoeur
L’Île-jardin
L’Île-jardin

L’Île-jardin

Commenter cet article