AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine

Publié le par Allons Imaginer un Monde d'Amitiés

AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine

Mercredi 28 septembre 2016, AIMA et AMC France Ukraine, deux associations humanitaires, se sont retrouvées au CH de Mont de Marsan, sur le site de Nouvielle, pour collecter 45 lits médicalisés complets et fonctionnels, 32 matelas, 54 chevets et 17 tables adaptables.

Un grand merci aux agents techniques de l'hôpital qui nous ont nettoyé, sorti et stocké les lits et le mobilier depuis la semaine dernière, nous permettant d'accélérer le chargement. Tout s'est parfaitement bien passé, sous un soleil radieux.

Cette semi-remorque partira pour la région d'Odessa en Ukraine, pour la Fondation Urbansky "Pre-Danube" qui va distribuer à son tour le matériel aux hôpitaux de la région.

AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine
AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine
AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine
AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine
AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine
AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine
AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine

Un grand merci à Myla, qui est venue de Toulouse, et à Fabrice de Pau, pour coordonner et organiser le chargement et toute la partie administrative un peu complexe quand le camion part hors Europe, en Ukraine. Merci aussi à Pascal, Inars, Damien et Irène qui sont venus pour AIMA.

C'est la première fois que AIMA charge deux camions en même temps, un au CH d' Angoulême et un au CH de Mont de Marsan.

AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine

Pique nique très sympa... on se croirait en vacances, mais ce temps de repos et de restauration est vraiment nécessaire à l'équipe qui soulève et bouge des tonnes...

AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine
AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine
AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine
AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine
AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine
AIMA envoie un camion de lits médicalisés et de mobilier en Ukraine, avec AMC France Ukraine

Le lendemain, le semi-remorque s'est rendu au hangar prêté par la commune de Sames à AIMA depuis le printemps 2016. Il s'agissait là de charger 28 matelas, 15 lits électriques supplémentaires, et y déposer 34 chevets... En effet, lors d'un convoi pour l'Ukraine, on est obligé de respecter scrupuleusement la liste déclarée en douanes... Dommage, avec 60 lits complets et leurs matelas, 20 chevets et 20 adaptables, il restait encore beaucoup de place, mais impossible administrativement de compléter !

Ce n'est pas grave, les lits stockés par AIMA dans ce local seront envoyés à d'autres endroits qui en ont aussi besoin.

Un grand merci au chauffeur (en vert) et à Michel (à droite) qui ont beaucoup aidé au chargement.

Pour finaliser le départ, Myla et Damien sont partis aux douanes de Bayonne, et Myroslava, située à Paris, coordonnait tout cela par téléphone. Vers 17h30... le camion est enfin parti. Cela devient une habitude de charger les camions sur deux jours ! Et à plusieurs endroits, le principal étant d'envoyer ce que les destinataires ont besoin et nous réclament.

Et voilà, on attend maintenant les photos et les compte-rendus d'Ukraine !

Et voilà, on attend maintenant les photos et les compte-rendus d'Ukraine !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article