AIMA charge son 97ème camion d'aide matérielle et médicale pour deux institutions de Pavilosta en Lettonie

Publié le par Allons Imaginer un Monde d'Amitiés

Le 97ème camion d'aide matérielle et médicale de l'histoire d'AIMA fut un peu compliqué : 4 lieux de chargement, trois jours de travail, environ 1000 kms entre Paris et les Pyrénées Atlantiques...

 

Les aléas de la logistique internationale font que parfois, les imprévus nous amènent à changer nos plans : notre camion bloqué en Allemagne nous a obligés à trouver un autre camion qui traînait près de Paris... Pour lui éviter de faire la route à vide jusqu'à Came, il a accepté d'aller collecter 50 m3 de mobilier mis à disposition par la plateforme de réemploi de mobilier professionnel, créée en 2016 par l'éco-organisme VALDELIA, à Ivry sur Seine, plateforme gérée par les établissements Gauvin. Un grand merci à Léonard et son équipe pour le chargement d'excellent mobilier ce mercredi 28 juin. 

 

Pendant ce temps, Sonia, Irène et Sigrid, trois bénévoles d'AIMA, se sont rendues à Chateauroux, dans le centre de la France, pour préparer du mobilier donné par l'Ehpad Georges Sand. Un énorme merci à toute l'équipe technique et médicale qui a sorti le mobilier des chambres ce 28 juin, alors que la venue du camion était prévue le 29. Merci à Didier, Philippe et à Mr Lagneau qui ont vraiment à coeur de donner une seconde vie à leur mobilier, auprès des résidents des Pays de l'Est. 

 

Nous avons attendu le camion jusqu'à 19 heures... Nous avons chargé "vite fait, bien fait" le mobilier de 23 chambres...
Nous avons attendu le camion jusqu'à 19 heures... Nous avons chargé "vite fait, bien fait" le mobilier de 23 chambres...
Nous avons attendu le camion jusqu'à 19 heures... Nous avons chargé "vite fait, bien fait" le mobilier de 23 chambres...

Nous avons attendu le camion jusqu'à 19 heures... Nous avons chargé "vite fait, bien fait" le mobilier de 23 chambres...

Le rendez-vous pour le lendemain, se situait en Gironde, à l'hôpital de Cadillac (un grand merci !) qui a offert une trentaine d'armoires ou vestiaires pour la Lettonie. Merci aux amis bénévoles de l'association AMC France Ukraine, Gilles et Guy nous ont bien aidées ! 

 

La seconde remorque pleine, rendez-vous le lendemain à 9 heures dans les Pyrénées Atlantiques.
La seconde remorque pleine, rendez-vous le lendemain à 9 heures dans les Pyrénées Atlantiques.
La seconde remorque pleine, rendez-vous le lendemain à 9 heures dans les Pyrénées Atlantiques.
La seconde remorque pleine, rendez-vous le lendemain à 9 heures dans les Pyrénées Atlantiques.
La seconde remorque pleine, rendez-vous le lendemain à 9 heures dans les Pyrénées Atlantiques.
La seconde remorque pleine, rendez-vous le lendemain à 9 heures dans les Pyrénées Atlantiques.
La seconde remorque pleine, rendez-vous le lendemain à 9 heures dans les Pyrénées Atlantiques.

La seconde remorque pleine, rendez-vous le lendemain à 9 heures dans les Pyrénées Atlantiques.

Il a fallu décharger les dons de Valdelia chargés à Ivry dans les locaux mis à disposition d'AIMA par la mairie de Sauveterre. Nous avons pris soin de sélectionner 11 armoires métalliques neuves ou quasi-neuves, fermant à clés, pour envoyer en Lettonie. 

 

Puis nous sommes allés finir le chargement à Came : armoires métalliques, vaisselles, commodes et buffets professionnels, armoires à pharmacie, tables, fauteuils roulants, réfrigérateurs, chariots de ménage ou de distribution de linge, vaisselle, linge de maison, salon de coiffure, brancards, un autoclave, pas loin de 2000 couches, etc... Depuis un mois, AIMA prépare le chargement selon la liste des besoins établie par Maira BRIEDE, la directrice de deux maisons de retraite de Lettonie. Nous remplissons avec soin chaque espace, caissons et cartons dans les petites armoires, elles-mêmes placées dans les grandes, etc... 

 

Le destinataire payant la plupart des frais de transport, nous prenons soin de charger le maximun de matériel utile, jusqu'au plafond :)
Le destinataire payant la plupart des frais de transport, nous prenons soin de charger le maximun de matériel utile, jusqu'au plafond :)
Le destinataire payant la plupart des frais de transport, nous prenons soin de charger le maximun de matériel utile, jusqu'au plafond :)
Le destinataire payant la plupart des frais de transport, nous prenons soin de charger le maximun de matériel utile, jusqu'au plafond :)
Le destinataire payant la plupart des frais de transport, nous prenons soin de charger le maximun de matériel utile, jusqu'au plafond :)
Le destinataire payant la plupart des frais de transport, nous prenons soin de charger le maximun de matériel utile, jusqu'au plafond :)
Le destinataire payant la plupart des frais de transport, nous prenons soin de charger le maximun de matériel utile, jusqu'au plafond :)
Le destinataire payant la plupart des frais de transport, nous prenons soin de charger le maximun de matériel utile, jusqu'au plafond :)

Le destinataire payant la plupart des frais de transport, nous prenons soin de charger le maximun de matériel utile, jusqu'au plafond :)

AIMA charge son 97ème camion d'aide matérielle et médicale pour deux institutions de Pavilosta en LettonieAIMA charge son 97ème camion d'aide matérielle et médicale pour deux institutions de Pavilosta en Lettonie
AIMA charge son 97ème camion d'aide matérielle et médicale pour deux institutions de Pavilosta en LettonieAIMA charge son 97ème camion d'aide matérielle et médicale pour deux institutions de Pavilosta en Lettonie
AIMA charge son 97ème camion d'aide matérielle et médicale pour deux institutions de Pavilosta en LettonieAIMA charge son 97ème camion d'aide matérielle et médicale pour deux institutions de Pavilosta en Lettonie

Merci à tous les donateurs, à tous les bénévoles et salariés d'AIMA qui ont collecté, trié, préparé, nettoyé le matériel, merci aux vaillants chargeurs dont Irène est la plus incroyable, Sonia, Michel, Inars, Alan, Damien, Florence, Liga, et le chauffeur lituanien avec qui on communiquait uniquement par les gestes. Il nous a aidés tout au long du chargement, gars exceptionnel ! Merci en Lituanien se dit : ATCHOU... au chauffeur Arturas et à sa compagnie de transport SIRAMIS. A bientôt pour des nouvelles de Lettonie :) 

 

Commenter cet article