AIMA envoie son 135ème camion d'aide médicalisée pour une institution d'Etat, en Lettonie.

Publié le par Allons Imaginer un Monde d'Amitiés

Ce vendredi 3 mai 2019, AIMA a chargé le 135ème camion de son histoire, le 9ème de l'année. 

Le camion partira pour l'institution d'Etat "Latgale", située dans la petite ville de Kalupé, dans la région de Daugapils. La directrice, Marite Grigane, dirige 6 établissements publics comptant 960 résidents, dont 32 enfants. 

AIMA a rencontré Marité Grigane lors d'un voyage d'études en septembre 2013 et a déjà envoyé un ou deux camions à cet établissement. C'est grâce à cette directrice, d'origine Lituanienne, que AIMA a eu l'opportunité d'envoyer aussi des camions à des structures médico-sociales publiques de Lituanie. 

 

AIMA a chargé 44 lits médicalisés électriques fonctionnels, et leurs matelas, un fauteuil électrique fonctionnel, une baignoire à hauteur variable, des fauteuils roulants, du matériel médicalisé, du linge de maison et du mobilier de chambre ou de réfectoire. 

 

AIMA envoie son 135ème camion d'aide médicalisée pour une institution d'Etat, en Lettonie.
AIMA envoie son 135ème camion d'aide médicalisée pour une institution d'Etat, en Lettonie.
AIMA envoie son 135ème camion d'aide médicalisée pour une institution d'Etat, en Lettonie.
AIMA envoie son 135ème camion d'aide médicalisée pour une institution d'Etat, en Lettonie.
AIMA envoie son 135ème camion d'aide médicalisée pour une institution d'Etat, en Lettonie.
AIMA envoie son 135ème camion d'aide médicalisée pour une institution d'Etat, en Lettonie.
AIMA envoie son 135ème camion d'aide médicalisée pour une institution d'Etat, en Lettonie.
AIMA envoie son 135ème camion d'aide médicalisée pour une institution d'Etat, en Lettonie.
AIMA envoie son 135ème camion d'aide médicalisée pour une institution d'Etat, en Lettonie.
AIMA envoie son 135ème camion d'aide médicalisée pour une institution d'Etat, en Lettonie.

Un grand merci aux bénévoles, aux jeunes en service civique, et aux salariés qui ont chargé ce matériel afin qu'il connaisse une seconde vie et continue à rendre bien des services à des personnes en souffrance et à leurs personnels soignants. 

Si AIMA peut, un tout petit peu, par ses actions de solidarité internationale, servir à cela, alors c'est déjà positif...

Attendons maintenant des nouvelles de nos amis lettons. 

Merci à Alexis, Marion, Jérôme, Erwan, Louis, Natanaël, Pierre et Gabriel !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article