200 !

Publié le par Allons Imaginer un Monde d'Amitiés

200 camions envoyés.

200 tout rond, comme les 20 ans d'AIMA cette année (2 avril 2002 - 2022) !

 

Le 200ème camion pour les 20 ans d'AIMA en 01/2022... Ça en fait des chiffres, des 0 des 1 et des 2. Ça fait aussi beaucoup de lettres, des lettres de demandes qui nous parviennent de la part d'institutions publiques et à but non lucratif. 

Pour ce qui est des 0, des 2, des uns et des autres...
- A l'heure de l'injonction à l’hyper-productivité dans le secteur privé, on entend parfois que 1+1= 0. Les salariés papotent et donc sont inefficaces. 
- Dans le monde du partenariat, on se surprend parfois à rêver que 1+1 = 1. Après avoir papoté, on travaille en harmonie, la main dans la main vers un but commun. 
- Pour les plus matheux d'entre nous, 1 + 1 = 2, et ça marche super bien pour calculer les tonnes réemployées par AIMA. 1000 tonnes au total en 2021. C'est fou ce qu'on peut faire avec des 0, des 1 et des 2 !

Au fil des additions et au-delà du numérique, 1+1 et ainsi de suite = 200, et ça fait beaucoup de choses à raconter... On va commencer par ce camion, pour le reste, demandez à la "mémoire vive" de notre association, qui garde en tête le passé, stocke et redistribue les donnés au quotidien. 

 

Le 200ième camion est parti en direction de l'institution publique de Utena en Lituanie, à qui AIMA a rendu visite en septembre 2021. Cette institution accueille 270 résidents, avec une partie pour les seniors et une partie dédiée à la santé mentale. Ils ont déjà reçu un camion d'AIMA, mais ils ont encore besoin de lits électriques. Plus de 150 personnes ne peuvent pas se lever et restent alitées toute la journée : les lits électriques sont, pour ces résidents et pour les travailleurs, un besoin.  

Le jour de notre venue, le 11 septembre 2021, une résidente fêtait ses 100 ans !Le jour de notre venue, le 11 septembre 2021, une résidente fêtait ses 100 ans !
Le jour de notre venue, le 11 septembre 2021, une résidente fêtait ses 100 ans !Le jour de notre venue, le 11 septembre 2021, une résidente fêtait ses 100 ans !

Le jour de notre venue, le 11 septembre 2021, une résidente fêtait ses 100 ans !

 Utena se démène pour offrir aux résidents un musée et des ateliers créatifs d'une grande qualité (pyrogravure, tissage, collages, peinture, voyages, vente au marché,...)
 Utena se démène pour offrir aux résidents un musée et des ateliers créatifs d'une grande qualité (pyrogravure, tissage, collages, peinture, voyages, vente au marché,...) Utena se démène pour offrir aux résidents un musée et des ateliers créatifs d'une grande qualité (pyrogravure, tissage, collages, peinture, voyages, vente au marché,...) Utena se démène pour offrir aux résidents un musée et des ateliers créatifs d'une grande qualité (pyrogravure, tissage, collages, peinture, voyages, vente au marché,...)

Utena se démène pour offrir aux résidents un musée et des ateliers créatifs d'une grande qualité (pyrogravure, tissage, collages, peinture, voyages, vente au marché,...)

 

Ce mercredi 19 janvier 2022, le camion de 120m3 conduit par Marelis arrive au Hangar d'AIMA Médical

Le chargement commence dans la bonne humeur, entre la musique, les blagues et les bruits de lits roulant vers d'autres horizons ! 

Dans ce camion seront envoyés : des lits électriques médicalisés, des matelas médicalisés et quelques matelas classiques d'un hôtel, des brancards, des tables adaptables, des chevets, des chaises percées avec et sans roulettes, des chaises imperméables, des couvertures, des béquilles, des fauteuils de repos, des fauteuils coquille électriques, des tables de chambre, un chariot pour médicaments, des bureaux, des lits accompagnants, des déambulateurs, et des petits bonus en plus !

L'équipe photographie & décompte
L'équipe photographie & décompte L'équipe photographie & décompte
L'équipe photographie & décompte L'équipe photographie & décompte

L'équipe photographie & décompte

L'équipe décharge et prépare les lits de la veille et la remorque se remplit...
L'équipe décharge et prépare les lits de la veille et la remorque se remplit...L'équipe décharge et prépare les lits de la veille et la remorque se remplit...

L'équipe décharge et prépare les lits de la veille et la remorque se remplit...

200 !200 !
200 !200 !
200 !200 !
Le camion, lui aussi, engloutit les lits à une vitesse impressionnante !
Le camion, lui aussi, engloutit les lits à une vitesse impressionnante !Le camion, lui aussi, engloutit les lits à une vitesse impressionnante !
Le camion, lui aussi, engloutit les lits à une vitesse impressionnante !Le camion, lui aussi, engloutit les lits à une vitesse impressionnante !

Le camion, lui aussi, engloutit les lits à une vitesse impressionnante !

Vient déjà l'heure de manger. Gene, cette fois-ci, n'a pas pu se libérer pour nous concocter son traditionnel festin de rois !!! Sigrid, qui a cuisiné des galettes des rois et du poulet curry tout le début de semaine, assure le 'tiap' du midi avec, innovation pour ce 200ième camion, une bougie dont la flamme rebelle a décidé de ne pas se laisser dompter par de modestes humains :

Une partie de l'équipe, Sigrid la Présidente et la bougie incontrôlable
Une partie de l'équipe, Sigrid la Présidente et la bougie incontrôlable Une partie de l'équipe, Sigrid la Présidente et la bougie incontrôlable

Une partie de l'équipe, Sigrid la Présidente et la bougie incontrôlable

Hop hop hop ! Direction Sauveterre-de-Béarn, dans le hangar de l'ancienne conserverie, que la mairie nous met gracieusement à disposition depuis quelques années déjà. Un immense MERCI à la mairie de Sauveterre : ce hangar, qui recevra bientôt un petit lifting, aura vu partir des dizaines et des dizaines de convois humanitaires... Ses quais auront absorbé des gouttes de sueur, de pluie, de larmes de rire et d'émotions. Le quai, usé, aura eu peine à résister à la force de nos convictions anti-gaspi et solidaires ! (et aussi aux marches-arrières des camions Siramis...) 

L'équipe finit de charger la remorqueL'équipe finit de charger la remorque
L'équipe finit de charger la remorqueL'équipe finit de charger la remorque
L'équipe finit de charger la remorqueL'équipe finit de charger la remorque
L'équipe finit de charger la remorqueL'équipe finit de charger la remorque

L'équipe finit de charger la remorque

Le camion engloutit encore du matériel (et des salariés...), jusqu'à être rempli du sol au plafond !Le camion engloutit encore du matériel (et des salariés...), jusqu'à être rempli du sol au plafond !
Le camion engloutit encore du matériel (et des salariés...), jusqu'à être rempli du sol au plafond !Le camion engloutit encore du matériel (et des salariés...), jusqu'à être rempli du sol au plafond !
Le camion engloutit encore du matériel (et des salariés...), jusqu'à être rempli du sol au plafond !Le camion engloutit encore du matériel (et des salariés...), jusqu'à être rempli du sol au plafond !
Le camion engloutit encore du matériel (et des salariés...), jusqu'à être rempli du sol au plafond !Le camion engloutit encore du matériel (et des salariés...), jusqu'à être rempli du sol au plafond !

Le camion engloutit encore du matériel (et des salariés...), jusqu'à être rempli du sol au plafond !

Et voilà, c'est déjà la fin du chargement !! Après avoir rempli la feuille de route du camion, ce dernier s'éloigne entre les mains de son chauffeur Marelis, en direction de Utena, Lituanie

200 !
200 !200 !

Et voilà c'est déjà fini !  Un immense MERCI à :

- l'équipe d'AIMA qui a participé à ce chargement : Irena, Vincent, Eric, Benoît, Martial (Marcel pour les intimes), Elhadj, Agathe, Olivier, Marion, Lola, Sigrid, Alice, aux personnes absentes ce jour-là et toujours présentes, à l'intégralité des équipes d'AIMA (administrateurs, bénévoles et salariés) sans qui le volet de solidarité internationale ne serait pas aussi puissant. 

- l'ensemble de nos donateurs sans qui rien de tout cela ne serait possible

- merci à l'ensemble de notre réseau de destinataires qui travaillent au quotidien pour accompagner leurs patients et résidents. C'est un honneur de pouvoir vous apporter une aide, à notre petite échelle, dans l'amélioration de la qualité de vie des personnes que vous accompagnez.
Dėkojame visam mūsų gavėjų tinklui, kuris kasdien dirba, kad palaikytų savo pacientus ir gyventojus. Man didelė garbė, kad galime jums padėti mažu mastu gerinti jūsų palaikomų žmonių gyvenimo kokybę. Tu esi nuostabus.

On vous donne des nouvelles du camion dès qu'il est arrivé, avec des photos du déchargement, mais d'ici-là.... apéroooooooooooooooo !!!!!!!

20 ans et 200 camions : à défaut de lever le pied, encore une bonne occasion de lever le coude !
20 ans et 200 camions : à défaut de lever le pied, encore une bonne occasion de lever le coude !20 ans et 200 camions : à défaut de lever le pied, encore une bonne occasion de lever le coude !
20 ans et 200 camions : à défaut de lever le pied, encore une bonne occasion de lever le coude !

20 ans et 200 camions : à défaut de lever le pied, encore une bonne occasion de lever le coude !

 

Encore un immense merci à tous pour ce convoi qui, à son échelle, contribue à un cercle vertueux économique, environnemental et solidaire.

 

Quelques jours plus tard, nous recevons des nouvelles du camion, avec une lettre de remerciements :

"(...) Tout notre équipe et nos habitants sont très heureux de votre don et de l'attention que vous avez portée à notre institution. Un immense merci à votre association AIMA et à toute votre équipe. Le travail que vous faites et le soutien apporté vont nous aider à créer de meilleures conditions de vie pour nos habitants. Nous espérons que notre amitié continuera à l'avenir. Nous vous souhaitons, à vous et à votre équipe, un travail couronné de succès et de sens dans le futur.
Osvaldas Ziezdrys, director of Utena social care home"

Nous recevons aussi des photos du déchargement

200 !200 !
200 !
200 !200 !
200 !
200 !200 !
200 !200 !200 !

Belle seconde vie à ce matériel, et excellente continuation à Utena, à ses cadres en or, à son personnel soignant et technique extraordinaire, et à ses résidents issus d'horizons si riches et variés....

Labai ačiū ir iki greito pasimatymo!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article