AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences

Publié le par Allons Imaginer un Monde d'Amitiés

Comme chaque année, l'association française AIMA, spécialiste du réemploi solidaire de matériel médicalisé et de mobilier professionnel à l'international, a décidé d'aller développer, sur place, le réseau des destinataires de ses convois à l'Est, plus particulièrement en Lettonie et en Lituanie. 

Alice Prada, responsable salariée des actions internationales et Sigrid Dumaz, présidente bénévole, se sont rendues 2,5 jours en Lettonie, puis 2,5 jours en Lituanie. 

Pour pouvoir rencontrer le maximum d'institutions et collectivités, il a été décidé d'organiser des conférences sur le sujet de l'économie circulaire et la seconde vie du matériel médicalisé et du mobilier professionnel. 

Un immense Merci à tous ceux qui ont permis la réussite de ce séjour très fructueux, puisque nous revenons en France, avec une centaine d'adresses mail supplémentaires pour enrichir notre réseau de 350 contacts.  

 

Des remerciements tout particuliers à Aija Lapina, directrice générale de 7 institutions publiques de la Région de Latgale, qui a pris en charge les trois premiers jours du séjour : hôtel, chauffeur et voiture, interprète... Mara a été tellement patiente, souriante et très professionnelle pour faciliter la communication. Ici, à droite, avec Kristians Davis, le directeur de RURE à Liepaja et Alice, à gauche avec un petit habitant :) ! 

Kristians Davis a proposé d'organiser une conférence dans son institution de Liepaja en invitant les structures médico-sociales de sa région. Nous avons eu droit à une visite guidée, puis à la conférence avec une quinzaine de personnes : 

Les participants ont pu se présenter et échanger entre eux. Plusieurs structures ayant déjà reçu du matériel de la part d'AIMA, elles ont pu partager leurs expériences. 

AIMA est une structure de l'Economie Sociale et Solidaire, spécialisée dans le réemploi gracieux auprès de structures médico-sociales ou de collectivités.

 

Le principe est simple : AIMA collecte dans toute la France et prépare le matériel, le propose à son réseau des Pays de l'Est, et la première institution ou municipalité qui envoie une demande officielle avec l'engagement de payer une participation aux frais de transport, recevra le matériel. 

Quelques images du mobilier d'AIMA à Liepaja, et de la conférenceQuelques images du mobilier d'AIMA à Liepaja, et de la conférence
Quelques images du mobilier d'AIMA à Liepaja, et de la conférenceQuelques images du mobilier d'AIMA à Liepaja, et de la conférence
Quelques images du mobilier d'AIMA à Liepaja, et de la conférenceQuelques images du mobilier d'AIMA à Liepaja, et de la conférence
Quelques images du mobilier d'AIMA à Liepaja, et de la conférenceQuelques images du mobilier d'AIMA à Liepaja, et de la conférence

Quelques images du mobilier d'AIMA à Liepaja, et de la conférence

 

Une association caritative locale, "Tabitas Sirds", a demandé à ce que nous puissions venir les rencontrer sur site, sur le chemin de Riga... Plusieurs participants, intéressés, sont aussi venus pour découvrir leurs locaux ! Quelle surprise : c'est un bâtiment éco-construit en grande partie, avec des vieux containers ! Le sujet passionne AIMA qui, au Pays Basque, a un projet d'éco-construction sur 7000 m2. 

Merci à Martins et à Sintija pour cette superbe rencontre, et pour les belles actions de solidarité menées localementMerci à Martins et à Sintija pour cette superbe rencontre, et pour les belles actions de solidarité menées localement
Merci à Martins et à Sintija pour cette superbe rencontre, et pour les belles actions de solidarité menées localement
Merci à Martins et à Sintija pour cette superbe rencontre, et pour les belles actions de solidarité menées localementMerci à Martins et à Sintija pour cette superbe rencontre, et pour les belles actions de solidarité menées localement

Merci à Martins et à Sintija pour cette superbe rencontre, et pour les belles actions de solidarité menées localement

Le lendemain matin, rendez-vous à 10h30 pour la seconde conférence : 33 personnes présentes et discussion ouverte sur le statut des structures caritatives. Un grand Merci à Evija Jekabsone, présidente de Labaka Ritdiena, qui a organisé cette conférence, et à Ainars, son mari.

Quel plaisir de retrouver des partenaires historiques comme les Croix Rouge de Ranka et de Gulbene, et de découvrir "en vrai" plusieurs directeurs ou directrices à qui AIMA a déjà envoyé des convois... Et puis des personnes qui souhaitent développer de nouveaux partenariats, venir découvrir l'exemple français en matière de prises en charge des personnes âgées... recevoir des dons... 

Le temps était trop court, certains déçus de n'avoir pas pu profiter plus de nous, juste le temps d'aller voir le site récemment créé par Evija : faire une soupe quotidienne pour les nécessiteuxLe temps était trop court, certains déçus de n'avoir pas pu profiter plus de nous, juste le temps d'aller voir le site récemment créé par Evija : faire une soupe quotidienne pour les nécessiteux
Le temps était trop court, certains déçus de n'avoir pas pu profiter plus de nous, juste le temps d'aller voir le site récemment créé par Evija : faire une soupe quotidienne pour les nécessiteuxLe temps était trop court, certains déçus de n'avoir pas pu profiter plus de nous, juste le temps d'aller voir le site récemment créé par Evija : faire une soupe quotidienne pour les nécessiteux

Le temps était trop court, certains déçus de n'avoir pas pu profiter plus de nous, juste le temps d'aller voir le site récemment créé par Evija : faire une soupe quotidienne pour les nécessiteux

Le rendez-vous suivant : de retour à RIGA à la rencontre de l'hôpital numéro 2 ! 

Petite structure municipale qui a failli fermer durant la période covid, la maternité a été fermée... Le directeur nous reçoit rapidement pour voir ce que nous avons à lui proposer. Il dit qu'il n'a pas besoin de lits, juste un peu de mobilier, mais pas pour remplir un camion en entier... à voir s'il n'est pas possible de partager avec une autre structure... l'infirmière chef est enceinte, comme Alice, mais, par contre, le congé maternité en Lettonie est de 1 an et demi !

Les soucis financiers sont présents, tellement les travaux de rénovation à mener sont importants... On reste en contactLes soucis financiers sont présents, tellement les travaux de rénovation à mener sont importants... On reste en contact

Les soucis financiers sont présents, tellement les travaux de rénovation à mener sont importants... On reste en contact

Nous poursuivons nos visites et nous rendons à l'Ordre de Malte, à Riga. Inese Motte, coordinatrice des deux sites de Kurzeme et Riga, nous présente toutes les activités de solidarité menées, notamment auprès des familles de réfugiés Ukrainiens...

L'Ordre de Malte souhaite créer un service de soins palliatifs à domicile et espère bénéficier de l'aide de AIMA. Peut-être qu'ils pourraient partager un camion avec l'hôpital n° 2. Inta, à côté de Sigrid, nous explique que les lits restent une denrée rare et extrêmement utile.

AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences
AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences
Soirée très studieuse dans un café à Riga : salade, gâteaux et compte-rendu rédigé par Alice...

Soirée très studieuse dans un café à Riga : salade, gâteaux et compte-rendu rédigé par Alice...

Mercredi 9 novembre, départ pour rencontrer la Croix Rouge de Kurzeme que AIMA aide depuis 2015 ! Ils ont créé plusieurs établissements pour les personnes âgées et ont reçu de nombreux convois de matériel. 

Nous rencontrons Lelde Meirane, qui nous remet un signe fort de reconnaissance : 

Gratitude : pour le soutien à long terme de AIMA, assurant le développement opérationnel de la Croix Rouge, dans sa branche de Kurzeme... 2015 à 2022

Gratitude : pour le soutien à long terme de AIMA, assurant le développement opérationnel de la Croix Rouge, dans sa branche de Kurzeme... 2015 à 2022

 

Le dernier convoi reçu par la Croix Rouge de Ruba a été reçu juste quelques jours auparavant, et stocké dans un petit hangar, en attente d'être installé : 

Les projets d'ouverture de nouvelles unités sont toujours d'actualité. La population de Lettonie est vieillissante et il n'y a pas assez d'établissements d'accueil. Les projets d'ouverture de nouvelles unités sont toujours d'actualité. La population de Lettonie est vieillissante et il n'y a pas assez d'établissements d'accueil.
Les projets d'ouverture de nouvelles unités sont toujours d'actualité. La population de Lettonie est vieillissante et il n'y a pas assez d'établissements d'accueil. Les projets d'ouverture de nouvelles unités sont toujours d'actualité. La population de Lettonie est vieillissante et il n'y a pas assez d'établissements d'accueil.
Les projets d'ouverture de nouvelles unités sont toujours d'actualité. La population de Lettonie est vieillissante et il n'y a pas assez d'établissements d'accueil. Les projets d'ouverture de nouvelles unités sont toujours d'actualité. La population de Lettonie est vieillissante et il n'y a pas assez d'établissements d'accueil.
Les projets d'ouverture de nouvelles unités sont toujours d'actualité. La population de Lettonie est vieillissante et il n'y a pas assez d'établissements d'accueil. Les projets d'ouverture de nouvelles unités sont toujours d'actualité. La population de Lettonie est vieillissante et il n'y a pas assez d'établissements d'accueil.

Les projets d'ouverture de nouvelles unités sont toujours d'actualité. La population de Lettonie est vieillissante et il n'y a pas assez d'établissements d'accueil.

Le temps presse, la route est longue... départ pour la Lituanie où notre chauffeur Janis et notre merveilleuse interprète Mara nous accompagnent encore... 

A 14 heures nous avons rendez-vous à Bauska avec le chauffeur de l'association Saint Joseph de Panavezys... Encore deux heures de route et nous retrouvons Patrikas Skrudupis, son directeur. 

Patrikas (accompagné de son bras droit Lina) est très heureux de nous accueillir.

En effet, il a participé à un voyage d'études en France, organisé par AIMA en 2017bet il avait été très inspiré par le restaurant thérapeutique, l'aide par le travail (ESAT), les recycleries... Pourquoi pas un Hangar d'AIMA Pro en Lituanie, avec un atelier de réparation ? En effet, la réparation pourrait être un élément essentiel de l'anti-gaspillage et de la reconstruction individuelle des personnes éloignées de l'emploi et qui se sentent exclues de la société. 

Pendant que Lina et Alice visitent l'institution ouverte en 2013 et accueillant 150 résidents, Sigrid parle projets avec Patrikas.

Patrikas s'efforce de rendre chaque chambre personnalisée et à la hauteur de ce que lui voudrait pour lui même ! remarquable mentalité... Patrikas s'efforce de rendre chaque chambre personnalisée et à la hauteur de ce que lui voudrait pour lui même ! remarquable mentalité...
Patrikas s'efforce de rendre chaque chambre personnalisée et à la hauteur de ce que lui voudrait pour lui même ! remarquable mentalité... Patrikas s'efforce de rendre chaque chambre personnalisée et à la hauteur de ce que lui voudrait pour lui même ! remarquable mentalité...
Patrikas s'efforce de rendre chaque chambre personnalisée et à la hauteur de ce que lui voudrait pour lui même ! remarquable mentalité... Patrikas s'efforce de rendre chaque chambre personnalisée et à la hauteur de ce que lui voudrait pour lui même ! remarquable mentalité...
Patrikas s'efforce de rendre chaque chambre personnalisée et à la hauteur de ce que lui voudrait pour lui même ! remarquable mentalité... Patrikas s'efforce de rendre chaque chambre personnalisée et à la hauteur de ce que lui voudrait pour lui même ! remarquable mentalité...

Patrikas s'efforce de rendre chaque chambre personnalisée et à la hauteur de ce que lui voudrait pour lui même ! remarquable mentalité...

AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences
AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences

La fin de journée se poursuit chez Patrikas et sa compagne, Donata. Ils tiennent à nous faire rencontrer un pilier du Réseau Caritas : Roberta... Leur collaboration permet de soulager les difficultés des plus démunis et le modèle économique d'AIMA en France attire leur attention. Si on peut les aider d'une façon ou d'une autre, alors on le fera volontiers. 

Délicieuse soirée à partager et rêver à de futurs projets... puis nuit de repos, Merci pour cet accueil exceptionnel ! Délicieuse soirée à partager et rêver à de futurs projets... puis nuit de repos, Merci pour cet accueil exceptionnel !
Délicieuse soirée à partager et rêver à de futurs projets... puis nuit de repos, Merci pour cet accueil exceptionnel ! Délicieuse soirée à partager et rêver à de futurs projets... puis nuit de repos, Merci pour cet accueil exceptionnel !

Délicieuse soirée à partager et rêver à de futurs projets... puis nuit de repos, Merci pour cet accueil exceptionnel !

Le lendemain matin, rendez-vous à 11 heures à l'hôpital de Kedainiai qui vient de recevoir, en octobre, deux convois d'une grande entreprise parisienne : uniquement des postes de travail pour le personnel de l'hôpital et de la polyclinique attenante. 

Edita Vaskeviciene, (à gauche) directrice de l'hôpital, connaît AIMA de ses précédents postes en maison de retraite et a déjà organisé la réception de plusieurs camions. Elle a mobilisé une interprète, Laïma et a invité la municipalité : Vilija Mockuviene nous présente la région et remercie AIMA pour ses actions de réemploi solidaire. L'hôpital a encore besoin de beaucoup de matériel, dont une centaine de lits. 

Nous visitons le site : 800 à 900 patients par jour, 500 employés, chirurgie, bloc opératoire, réanimation... Nous rencontrons des médecins, ravis de leur nouveau mobilier. Ca fait chaud au coeur. 

AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences
AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences
AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences
AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences
AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences
AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences

 

Il existe quelques lits métalliques simples, de ce type, que l'hôpital souhaiterait changer rapidement, tant pour le confort du patient, que pour celui des personnels soignants : 

Une délicieuse pause avant la conférence, et nous revoilà devant une salle bien remplie.

Beaucoup de directeurs et de responsables d'hôpitaux, d'ehpads et de services sociaux de la région, invités par Edita, et qui sont attentifs aux possibilités de partenariat avec AIMA. 

Sigrid aborde l'importance de repenser nos modes de consommation pour préserver notre planète, développer l'économie circulaire, et présente les 7 champs d'action de AIMA.

Alice prend le relais pour décrire les actions concrètes que AIMA propose à l'international, tant au niveau du matériel médical que du mobilier professionnel. Puis les débats, discussions et partages d'expérience vont bon train dans la salle, sous l'oreille attentive des journalistes qui diffuseront l'information. 

Les échanges dans la salle sont riches, ceux qui ont déjà reçu des dons d'AIMA répondent aux questions de ceux qui ont des besoins pour l'avenirLes échanges dans la salle sont riches, ceux qui ont déjà reçu des dons d'AIMA répondent aux questions de ceux qui ont des besoins pour l'avenir
Les échanges dans la salle sont riches, ceux qui ont déjà reçu des dons d'AIMA répondent aux questions de ceux qui ont des besoins pour l'avenirLes échanges dans la salle sont riches, ceux qui ont déjà reçu des dons d'AIMA répondent aux questions de ceux qui ont des besoins pour l'avenir
Les échanges dans la salle sont riches, ceux qui ont déjà reçu des dons d'AIMA répondent aux questions de ceux qui ont des besoins pour l'avenirLes échanges dans la salle sont riches, ceux qui ont déjà reçu des dons d'AIMA répondent aux questions de ceux qui ont des besoins pour l'avenir

Les échanges dans la salle sont riches, ceux qui ont déjà reçu des dons d'AIMA répondent aux questions de ceux qui ont des besoins pour l'avenir

Nous remercions vivement Edita pour son accueil et l'organisation de cette conférence réunissant 34 personnes, et nous repartons sur les routes avec Gintaras Girtautas, directeur de SKEMAI, une grande institution publique  de prise en charge de personnes présentant un handicap mental. 

Nous apprécions vivement Gintaras qui a organisé la suite de votre séjour, hyper intéressant ! 

C'est le premier, en Lituanie, qui a sollicité AIMA pour recevoir du matériel et qui a diffusé l'information à ces collègues, depuis décembre 2014... L'article ci-dessous raconte ce premier convoi, il y a déjà 8 ans... Depuis, presque 200 convois ont été envoyés dans les Pays de l'Est, y compris en Ukraine. 

En 2017, Gintaras a invité AIMA dans son institution et a organisé une partie du voyage, et, en suivant, a organisé un voyage d'études en France... Ces échanges fructueux sont porteurs de développement et d'amitiés durables. 

A 15 heures, nous étions attendus à Jotainai, avec Kestutis, le directeur, et Renatas, notre contact qui parle anglais. 

Une belle surprise nous attend dans cette institution publique de 200 résidents qui a reçu plusieurs fois des convois et nourrit une amitié avec AIMA depuis plusieurs années. 

Un spectacle en français, en Lituanien, en Letton, Sigrid étant d'origine lettone ! Une salle remplie et des applaudissements dynamiques... Quelle émotion ! Des cadeaux, dont cet attrape rêves pour continuer à rêver et à changer, un tout petit peu, le monde... Un grand merci à toi Kestutis et à vous tous les amis ! Un spectacle en français, en Lituanien, en Letton, Sigrid étant d'origine lettone ! Une salle remplie et des applaudissements dynamiques... Quelle émotion ! Des cadeaux, dont cet attrape rêves pour continuer à rêver et à changer, un tout petit peu, le monde... Un grand merci à toi Kestutis et à vous tous les amis !
Un spectacle en français, en Lituanien, en Letton, Sigrid étant d'origine lettone ! Une salle remplie et des applaudissements dynamiques... Quelle émotion ! Des cadeaux, dont cet attrape rêves pour continuer à rêver et à changer, un tout petit peu, le monde... Un grand merci à toi Kestutis et à vous tous les amis ! Un spectacle en français, en Lituanien, en Letton, Sigrid étant d'origine lettone ! Une salle remplie et des applaudissements dynamiques... Quelle émotion ! Des cadeaux, dont cet attrape rêves pour continuer à rêver et à changer, un tout petit peu, le monde... Un grand merci à toi Kestutis et à vous tous les amis !

Un spectacle en français, en Lituanien, en Letton, Sigrid étant d'origine lettone ! Une salle remplie et des applaudissements dynamiques... Quelle émotion ! Des cadeaux, dont cet attrape rêves pour continuer à rêver et à changer, un tout petit peu, le monde... Un grand merci à toi Kestutis et à vous tous les amis !

Se faire applaudir par une salle entière de personnes en situation de handicap, et par leurs accompagnateurs... quelle émotion ! Merci de tout coeur... Se faire applaudir par une salle entière de personnes en situation de handicap, et par leurs accompagnateurs... quelle émotion ! Merci de tout coeur...

Se faire applaudir par une salle entière de personnes en situation de handicap, et par leurs accompagnateurs... quelle émotion ! Merci de tout coeur...

 

La rencontre s'achève par le traditionnel "café gâteau photo" et nous voilà repartis vers Vilnius pour la suite du programme. 

Nous avions rendez-vous à 19h avec l'association "International Social Academy", avec qui nous sommes en contact depuis quelques temps. 

Cette association propose des formations pour les travailleurs sociaux et organise des évènements et des rencontres. Elle connaît et travaille avec l'association des directeurs d'Ehpads des 27 pays européens. 

C'est un vrai plaisir de se rencontrer "en face à face" et de passer quelques heures ensemble à présenter nos activités respectives, mais surtout à imaginer comment améliorer les échanges et les solidarités : pourquoi ne pas imaginer des plateformes logistiques dans chaque pays, et sur internet, pour permettre aux maisons de retraites plus favorisées de proposer ce qui pourrait être utile à d'autres collègues moins nantis ? Comment développer la solidarité vers les pays dont les besoins sont immenses : la Croatie, Monténégro, la Roumanie... 

Merci pour ce moment chaleureux et porteur d'espoirs et de développement ! Et à très bientôt ! 

Ce 11 novembre 2022, c'est férié en France, mais pas en Lituanie : 9h RDV au ministère de la Sécurité Sociale et du travail, en charge des agréments pour tous les établissements médico-sociaux et hospitaliers de Lituanie : 200 structures environ, pour ce petit pays Balte. 

Rencontre très intéressante avec des responsables techniques et administratifs et des têtes de réseaux très attentifs et intéressés : pour les petites structures incapables de recevoir et payer le transport pour un convoi complet, réfléchir à mettre en place une plateforme logistique capable de recevoir des camions de matériel et mobilier et de le redistribuer à prix coûtant : transport, hangars de stockage, déchargement, traçabilité, chargement... belles idées, échanges d'adresses et on verra ce que l'avenir nous réserve, ou plutôt comment nous le construirons, ensemble. 

A la fin de la rencontre, nous nous sommes tous dit qu'il fallait qu'AIMA revienne pour rencontrer le Ministère en charge de l'écologie, l'environnement, l'économie circulaire... printemps 2023 ? A la fin de la rencontre, nous nous sommes tous dit qu'il fallait qu'AIMA revienne pour rencontrer le Ministère en charge de l'écologie, l'environnement, l'économie circulaire... printemps 2023 ?
A la fin de la rencontre, nous nous sommes tous dit qu'il fallait qu'AIMA revienne pour rencontrer le Ministère en charge de l'écologie, l'environnement, l'économie circulaire... printemps 2023 ? A la fin de la rencontre, nous nous sommes tous dit qu'il fallait qu'AIMA revienne pour rencontrer le Ministère en charge de l'écologie, l'environnement, l'économie circulaire... printemps 2023 ?

A la fin de la rencontre, nous nous sommes tous dit qu'il fallait qu'AIMA revienne pour rencontrer le Ministère en charge de l'écologie, l'environnement, l'économie circulaire... printemps 2023 ?

Dernière conférence de la semaine : à 30 minutes de Vilnius, Prudiskes Pensionatas, 200 résidents présentant des problèmes de santé mentale. 14 d'entre eux ont une activité professionnelle à l'extérieur. 

La présentation d'AIMA a été traduite en Lituanien par Skemai et facilite les échanges. 

Cette institution dit avoir besoin de matériel, notamment de lits, dans deux bâtiments en cours de réhabilitation. 

Nous sommes invités partager à un délicieux repas chaud, puis à visiter au pas de course, et dans le noir, économie d'énergie oblige, le bâtiment neuf construit il y a 6 ans. 

AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences
AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences
AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences
AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences
AIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférencesAIMA passe 5 jours en Lettonie et Lituanie et participe à plusieurs conférences

Vytautas Gricius, directeur de "Pusele", a participé à la conférence. Il avait reçu Alice, Agathe et Florence dans son institution lors de leur voyage en Lituanie en 2021. 

Il a encore des besoins, notamment en armoires de rangement pour ses résidents et nous laisse une demande officielle que nous essaierons d'honorer. 

Il nous faut repartir, des projets pleins la tête... et ravies de retrouver nos familles et nos équipes à AIMA ! 

Un grand Merci pour ce voyage extraordinaire qui nous a permis de développer le réseau, d'affiner les besoins et d'essaimer l'économie circulaire... 

Merci à tous ceux qui ont organisé et facilité les conférences et, je ne doute pas une seconde que les sollicitations de convois, mais aussi de voyages d'études en France, vont affluer... 

A très bientôt, pour moins de gaspillage et plus de partage ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article