Hommage à tous ceux qui mettent des locaux à disposition d'AIMA...

Publié le par Allons Imaginer un Monde d'Amitiés

dansecountry2   
AIMA est née en 2002. Au départ, buts humanitaires et culturels. Deux échanges Européens de Jeunesse ont eu lieu en 2002 et 2003. Une association de Came, Lous Hardits, a mis à disposition une semaine une grande maison "Beaulieu", ainsi que le Patronnage pour accueillir plus de vingt jeunes français, et lettons. De même, la commune de Bardos a prêté le Château où les jeunes ont pu passer quelques jours.
chapeau3 dimanchesoir    
Francijas celojums 171Kliņkis 2004 063
Depuis, les échanges culturels, l'accueil de politiques ou de professionnels du monde caritatif letton ont pu avoir lieu chaque année grâce à la mise à disposition gracieuse des salles des fêtes ou foyers de Came, Bardos... Des concerts avec des artistes lettons ont eu lieu dans les églises de Bardos, Peyrehorade, Came, sur la Grande Plage de Biarritz, en haut du petit train d'Artouste...
P1010156.jpgPB261767.jpg
Chaque fois, les valeurs humanistes et de solidarité ont émus suffisamment pour que des gens aident AIMA à accueillir au mieux ses partenaires Lettons.
SainteIntaStJPPort.jpgVisiteSvetlanaCame.jpg
Les hébergements ont souvent eu lieu gratuitement à Cauneille, chez Inta, la mère de Sigrid, qui ouvre sa maison à tous ceux qui en ont besoin. Très souvent des stagiaires ou amis lettons ont été hébergés aussi chez des adhérents...  
P1070345.jpgSAM 7839 
Pour financer l'envoi de camions (un ou deux par an à l'époque) et quelques autres  charges, AIMA s'est mis à organiser un repas solidaire "Le Couscous Géant" de Bardos ainsi qu'un vide-greniers à Labastide Villefranche, puis à St Pé de Leren. Ces trois communes voisines de Came ont toutes prêté leurs salles des Fêtes, soutenant ainsi nos actions.
P1060563.jpg P6111158        
AIMA étant une association humanitaire, nous n'avons jamais voulu avoir de l'argent de côté, être locataire, ou propriétaire ; nous travaillons bénévolement pour financer nos actions avec un budget très modeste : Ce que nous avons pu réaliser, c'est avec le soutien constant de nos amis, nos bénévoles, nos élus ou tout simplement des amis d'amis touchés et convaincus du bien fondé de nos actions...
DSC00182PA150039-copie-1.jpg 
- Jeannot GENEZE, un chaisier de Came, à la retraite, nous prête un hangar sain et aéré depuis 2002. Des dizaines de camions sont partis de chez lui.
PA013099 
P9241274.jpgP3061038.jpg  
-P3201163.jpg Aldo VASTI à Castetnau Camblong nous a permis d'utiliser, à partir de 2005, d'immenses hangars, occasionnellement, quand l'afflux de dons saturait les lieux plus habituels de stockage. Nous venons encore de les avoir au téléphone, pour un projet particulier et pour une période réduite (quelques mois) : on peut encore utiliser ces locaux (par exemple pour vider un internat ou un centre de vacances)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
P9192868P9192872  
- Mr Etcheverry, un retraité de Bardos, qui a prêté environ un an des locaux.P1260297.jpgSAM 3103 
- Jean-Paul, Sylvain VERGEZ et Anne-Marie DAMESTOY, depuis plusieurs années, nous ont prêté une ancienne étable et un petit hangar proches du bourg de CAME... Ces locaux nous ont permis de stocker des quantités importantes de mobilier de centres de vacances.
SAM 9002Le mois dernier, la mairie d'Hossegor a prêté sa salle polyvalente pour un projet humanitaire et un camion a été chargé là- bas... Il nous suffit parfois de demander et les portes s'ouvrent.
 
 
Une telle abondance de générosité a permis à AIMA de vivre, de travailler, d'aider encore plus de personnes, dans de bonnes conditions.
 
Il y a cinq ans, lorsque nous cherchions un lieu pour y créer un magasin solidaire, l'association paroissiale de Bardos a accepté aussitôt de prêter des locaux que nous avons pu rénover durant 5 mois. Dany 0177  P6120264.jpg
SAM 1625SAM 3814
Puis l'AEP a accepté la mise à disposition du terrain où nous avons pu créer Le Jardin du Trocoeur, jardin solidaire, naturel, de formation et de démonstration auprès de tout public, notamment des publics en difficulté.
SAM 8348
Le Coin du Trocoeur se trouve maintenant dans les locaux de la Mairie qui a racheté ce lieu pour y installer un centre multi-associatif. Toujours pas de loyer à payer... mais il faudra un jour quitter ce lieu pour permettre sa réhabilitation (en 2015 ?). 
Rangement magasin SAM 6801        P5150775.jpg L'augmentation des déménagements de maisons de retraite, centres de vacances, maisons de particuliers... a amené AIMA à organiser plus de braderies, notamment dans les salles des Fêtes de Came et de Bardos qui nous ont prêté ces lieux durant plusieurs jours. Ces braderies nous ont permis de financer les salaires, les charges et les camions pour la Lettonie.
SAM 3233SAM 2849
camion EmausBref, vous avez bien compris qu'AIMA n'est riche que de toutes ces personnes, ces élus, ces amis qui soutiennent des projets profondément humains, ici, ou ailleurs. Même l'unique fourgon que nous avons nous a été offert par Emmaüs Tarnos.  
 
Dans un avenir proche, AIMA pourra disposer, encore une fois, d'un local mis à disposition gracieuse par des particuliers, au bourg de Came. Les projets avancent, dans le même esprit, et s'embellissent.
 
BRAVO et Merci à tous ceux qui participent à cette belle aventure ! 
SAM 8781   gateau1.jpg P2180470
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article