La Lettonie a fait face à une récession très importante en 2008 et 2009...

Publié le par Allons Imaginer un Monde d'Amitiés

Un article datant du 15 septembre 2012, dans "Les Echos".

 

La Lettonie rembourse le FMI

Les échos - 15/09/2012
JPEG - 8.1 ko

La Lettonie a remboursé le vendredi 14 septembre 2012 la somme de 211,1 millions d’euros au Fonds monétaire international (FMI) qui lui avait prêté 1,2 milliard d’euros en décembre 2008 pour l’aider à endiguer une récession vertigineuse, a annoncé le Fonds dans un communiqué.

JPEG - 43.2 ko

A l’issue de ce premier versement, effectué en avance, la Lettonie doit encore rembourser 792,7 millions d’euros au FMI d’ici à 2015, a précisé l’institution de Washington. Membre de l’Union européenne depuis 2004, le pays avait connu la pire récession de l’histoire entre 2008 et 2009 où son produit intérieur brut avait reculé de 25%. Les autorités de Riga avaient obtenu une aide internationale d’un montant total de 7,5 milliards d’euros, dont 1,2 milliard provenant du FMI, et engagé un des plans d’austérité les plus durs au monde qui a, depuis, été érigé en exemple par le Fonds.

Après avoir baissé de 0,3% en 2010, le PIB letton a progressé de 5,5% en 2011 et devrait gagner 3,5% en 2012, selon le FMI. "Il est important pour d’autres pays de s’inspirer de la Lettonie", avait déclaré en juin la directrice générale du Fonds, Christine Lagarde.

L’austérité draconienne mise en place dans le pays a toutefois été critiquée par de nombreux économistes pour son coût social et humain, qui a entraîné émigration et dégradation des services publics. Selon les estimations du Fonds, le chômage reste ainsi à un niveau très élevé, à environ 15% de la population active, et pourrait se maintenir à deux chiffres jusqu’en 2017. La Lettonie s’est fixé pour objectif adopter l’euro en 2014. Elle a pour cela maintenu l’ancrage de sa monnaie, le lat, à l’euro au plus fort de la crise, contre l’avis initial du FMI.

Source : les_echos - AFP

Publié dans Vu dans la presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article