Le 25ème camion d'AIMA vers la LETTONIE

Publié le par Allons Imaginer un Monde d'Amitiés

 Mardi matin, nous attendions le camion pour charger le matériel médicalisé offert à AIMA par la Maison de Retraite de SARE.

SAM 3486

 N'ayant pas de trace du camion, nous avons chargé nos fourgons disponibles pour apporter un peu de matériel à Came, afin de les vendre à petit prix pour financer les camions pour la Lettonie.

 

Un camion coûte 3100 euros, et plus on avance dans le déménagement, plus on se dit qu'il nous faudra au moins deux camions pour rentrer les 70 lits...

SAM_3488.JPG

Petite pause sur le pouce à presque deux heures... Toujours pas de trace du camion... Et la pluie nous oblige à tout rerentrer dans les locaux.

SAM 3490SAM 3492

Merci infiniment à tous, notamment à David et à Tony qui ont passé leur journée à nous aider (tout comme Gisèle, Charles, Hélène, Philippe, Sandrine, Jean-Marc, Martine, Robert...) ! Ce n'était pas facile, surtout quand il pleuvait, ou le soir quand il a fallu décharger les fourgons chez Anne-Marie.

SAM 3494

 

 Mercredi matin, nous nous sommes retrouvés à 13, prêts à charger enfin le camion tant attendu, mais il n'était toujours pas là !!! Bouh ! Il a fallu s'occuper en l'attendant, finir de descendre les armoires, finir d'attacher les lits médicalisés...

 

 

 

SAM 3497Et puis enfin, vers 13 heures, l'immense camion de plus de 17 mètres de long est arrivé : impossible de rentrer dans la résidence, il faut rester garé sur la route avoisinante.

SAM 3498On a eu la chance de rencontrer sur notre route un salarié du Conseil Général qui a aimablement dirigé le camion dans les ruelles de SARE. Gérard MOUSSEAU, un grand MERCI. Pour le prochain camion, nous saurons par où le faire passer !

SAM 3499

   Nous sentions tous que cela allait être le camion le plus galère de notre vie :  le camion ne pouvait approcher la maison de retraite, il fallait faire rouler les lits (hyper lourds) plus de 100 mètres, la pluie s'est mise à tomber, nous n'étions que 13 : 5 ados, 3 femmes, 4 retraités et Christian, l'éduc qui accompagnait les ados !

 

Et bien, croyez-nous ou non, même si les adultes ont eu des moments de doute sérieux, les ados ont été FORMIDABLES et ont assuré comme des vrais pros ! Et marrants, sympas, efficaces, futés pour trouver des astuces pour économiser leurs forces...

SAM 3503SAM 3509

Le camion semble immense, mais seulement  une vingtaine de lits ont pu être chargés... Il nous faudra un autre camion pour finir de vider les lits.

  SAM 3514SAM 3517

SAM 3520

 

  Sandrine est montée tout là haut pour caser les fauteuils, les tables de nuit, les tables de déjeuner... les têtes de lit, et prévoir de faire passer les sangles pour protéger les bâches.

SAM 3522

Les ados étaient de tous les combats, en bas, en haut, dans les fourgons, sur les fourgons, dans le camion, "c'est bien d'être jeune, beau et fort, comme disait l'autre, c'est mieux que d'être vieux, beau et fort..." doucement mais sûrement, on y est arrivé ! Et heureux d'y être arrivé !

SAM 3524SAM 3526

SAM 3528SAM 3532

"Non, les ados, on ne se sert pas des tables roulantes comme de skate boards :"...Ok, Ok !

SAM 3531

SAM 3534SAM 3536

Allez, la dernière armoire, et non, il en faut encore une... Sans rechigner, l'équipe de Philippe repart en fourgon charger une armoire...

SAM 3539SAM 3542

Cette fois-ci, c'est la bonne... Il fait presque nuit, on est tous très heureux et très fiers de s'être surpassés !!! Un grand OUF... et on se donne rendez-vous la semaine prochaine pour un autre camion car il reste encore plus de 40 lits !!!

 

SAM 3545

De gauche à droite : Ryan, Léo, Kenji, Steven et Kevin... Derrière : Robert, Philippe, Martine, Franchou, Sandrine et Gérard... Il manque Christian (caché derrière les ados) et Sigrid (derrière l'apareil photo).

Signé : Sigrid

 

"Voulez vous des surprises dans votre vie , savez vous vous adapter au quart de tour , passer des moments à rire jaune ou à gorge déployée, recevoir des tas de bisous d'une bande d'ados déchaînés ,
vous muscler sans aller dans une salle de sport , faire travailler la tête et les jambes ? ADHEREZ A AIMA !!! Vous aurez tout cela et plus encore ....Un chargement inoubliable pour les bénévoles
présents ."

Signé : Martine

 

Suivant les opérations à distance, j'ai entendu plusieurs fois, au cours de ces deux jours, parler de "cauchemar". Car cet article, lu en deux minutes, ne donne pas toute la mesure des efforts déployés et des galères vécues par les ados de l'ITEP et les bénévoles. Alors, pensons aux dizaines de grabataires qui, pendant des jours et des nuits, vont se reposer sur des couches décentes.
Pensons aux milliers de flexions des soignants rendues plus aisées par l'élévation de lits électriques. Pensons aux paroles de remerciement et aux sentiments de reconnaissance qui vont s'exprimer
... et qu'on n'entendra jamais. Pensons à tout ceci, pour que nous viennent l'envie et l'énergie de recommencer.

  Signé : Bernard

Publié dans chargements de camions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Tout et dit dans ces commentaires!!!!! BRAVO et un grand MERCI à tous ces jeunes et moins jeunes.
Répondre
B
Suivant les opérations à distance, j'ai entendu plusieurs fois, au cours de ces deux jours, parler de "cauchemar". Car cet article, lu en deux minutes, ne donnent pas toute la mesure des efforts<br /> déployés et des galères vécues par les ados de l'ITEP et les bénévoles. Alors, pensons aux dizaines de grabataires qui, pendant des jours et des nuits, vont se reposer sur des couches décentes.<br /> Pensons aux milliers de flexions des soignants rendues plus aisées par l'élévation de lits électriques. Pensons aux paroles de remerciement et aux sentiments de reconnaissance qui vont s'exprimer<br /> ... et qu'on n'entendra jamais. Pensons à tout ceci, pour que nous viennent l'envie et l'énergie de recommencer.
Répondre
M
Voulez vous des surprises dans votre vie , savez vous vous adapter au quart de tour , passer des moments à rire jaune ou à gorge déployée, recevoir des tas de bisous d'une bande d'ados déchaînés ,<br /> vous muscler sans aller dans une salle de sport , faire travailler la tête et les jambes ? ADHEREZ A AIMA !!! Vous aurez tout cela et plus encore ....Un chargement inoubliable pour les bénévoles<br /> présents .
Répondre