Le 26ème camion d'AIMA part pour une clinique de BALVI, en Lettonie

Publié le par Allons Imaginer un Monde d'Amitiés

SAM_3601.JPGMercredi soir, après avoir chargé notre 25ème camion pour Jurmala (près de Riga), nous avons commandé un autre camion pour les 40 lits restants encore à emporter.

 

Il est arrivé à Came vendredi après-midi et avec Irène, Andra et Oscar, nous avons chargé une trentaine de lits, ainsi que beaucoup de planches de sommiers qui nous aideront à charger les lits à Sare.

SAM_3604.JPG

 

 

Ce matin, nous avons retrouvé Tomas, le chauffeur Lithuanien sur un parking du Petit Train de la Rhûne et nous lui avons montré la route. Il a réussi à rentrer à reculons dans le parking de la maison de retraite de Sare, un exploit !!! et un grand soulagement pour les bénévoles.

SAM_3637.JPG

 

 Bravo et merci à Tomas qui nous a rendu sacrément service, en se garant si près, et en chargeant avec nous son camion ! A l'avenir, quand on commandera un camion, on demandera Tomas, c'est sûr !

SAM_3608.JPGLe chargement des lits peut commencer. En protégeant les bords avec les sommiers, on peut insérer 5 ou 6 lits médicalisés debouts... et on complète avec des sacs de vêtements, des matelas...

SAM 3612Quand on a trouvé le truc, il suffit de recommencer, question d'organisation ! Et on va hyper vite, hyper bien... Les filles apportent les lits, les hommes les chargent, les autres les rangent...

SAM_3629.JPGSAM_3634.JPG

  SAM 3649Pendant le chargement, Robert et d'autres continuent à démonter rideaux, étagères, poignées, porte-manteaux...SAM_3651.JPGSAM_3635.JPGSAM_3653.JPG

SAM_3623.JPGSAM_3645.JPG

SAM_3626.JPG SAM 3642

Heureusement qu'Oscar est venu nous aider ! Il parle parfaitement russe et a grandement facilité la communication avec Tomas !

SAM_3654.JPG

 Pause déjeuner pour reprendre des forces et rigoler un bon coup !

SAM_3661.JPGSAM_3656.JPGOn a eu droit au sketch de Christian et Martine sur le laçage des lacets, façon indienne !

SAM_3665.JPGSAM_3668.JPG

Puis il faut se remettre au travail, charger les armoires, les tables, un peu de mobilier, et les kiwis pour le centre de crises de Balvi "Rasas Perles".

SAM_3671.JPG

C'est presque fini... mais il reste encore de la place dans le camion. alors SAM_3675.JPGon demande à Tomas de bien vouloir revenir ce soir à Came afin qu'on puisse "vite fait, bien fait" compléter le camion avec des vêtements, des chaussures... Et il pourra repartir dans la nuit vers la Lettonie. 

SAM_3677.JPG

On a passé un super bon dimanche ! Et Merci à Chacun !

SAM_3679.JPG SAM 3681Le camion ne pouvait reprendre la route qu'à 22 heures. A 23 heures, Irène, Andra, Sandrine et moi sommes allées chez Jeannot à Came, pour compléter le camion. Tomas nous a bien aidées !

SAM_3683.JPGSAM_3684.JPGSAM_3687.JPG

SAM_3686.JPGAllez, bonne route Tomas, envoie le bonjour à Balvi ! Il reprend aussitôt la route, tandis que nous pouvons enfin nous coucher, vers une heure du mat...

Publié dans chargements de camions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Eh ! Elodie ! y'avait des mecs, aussi. Au moins pour mettre l'ambiance et indiquer la façon de faire (lol)
Répondre
E
Trop fort! et trop fortes les filles! Bravo à tous et toutes
Répondre
M
Super chauffeur Tomas , une gentillesse et une efficacité rare ;super équipe de bénévoles archi-motivés , bref , un chargement effectué dans le bonheur et les rires . A Balvi , il y aura des<br /> heureux et c'est formidable . Maintenant après ce gros chantier , nous allons souffler un peu ......C'est quand le 27 e ???
Répondre
B
Oups ! Le temps passe trop vite ! Ce n'est pas 6 mois mais 3 mois ! c'en est encore plus formidable !
Répondre
B
Si mes comptes sont bons, cela fait 6 camions, soit environ 600 m3 de bon matériel, envoyés en 6 mois en trois lieux différents. Ici, peut-être une soixantaine de personnes ont participé à cette<br /> oeuvre de solidarité. Avec toujours, en toile de fond, l'histoire de "la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine" : désolant (qu'il y en ait si peu ! ...) ou fantastique (qu'il y en ait tant !<br /> ...) ? Peu importe, après tout. On est arrivé, avec nos petits moyens, à changer un peu, un tout petit peu, le quotidien de - peut-être ? - deux mille personnes. Et ça, quoi qu'il en soit, c'est<br /> FANTASTIQUE !
Répondre