STATS 1er TRIMESTRE DU "COIN DU TROCOEUR"

Publié le par bernard dumaz

 Trois mois, et la première braderie de l'année, sont passés : 2011 est déjà bien engagée, assez en tout cas pour regarder un peu en arrière voir comment "Le Coin du Trocoeur" évolue.

 

Et les résultats continuent à être éloquents. On note une progression régulière à tous les niveaux :

 

- le nombre de transactions journalières (de 19 en 2010 à 27),

- les nombres de points apportés et retirés (respectivement, un peu moins de 300 et 240 en 2010 contre 360 et 290 actuellement ),

-  le taux de retrait (70 % l'an passé, près de 80 % maintenant).

Et le ratio en baisse des achats (8 % en 2010, moins de 6 % ce trimestre) montre bien le côté marginal, voire anecdotique,  des ventes.

 

Et si le mode de troc (re)devenait à la mode ?

 

MOIS janvier février mars




Jours d'ouverture 21 19 16




Transactions 538 469 467




Moyenne par jour 26 25 29




Points apportés 7457 6545 5984
moyenne par jour 355 344 374




Points retirés 5739 5600 4716
moyenne par jour 273 295 295




taux de retrait 77% 86% 79%




Nombre acheteurs 42 17 24
 


Achat sur transactions 8% 4% 5%




Montant des ventes 444€ 727€ 327€
dont aux trocoeurs 220€ 598€ 200€
     



 








Cotisations 320€ 184€ 138€



26/03/11
BRADERIES

1573€




Charges 308€ 145€ 20€




TOTAL 456€ 766€

445€


26/03/11

 

   Le bilan financier ci-dessus montre bien l'impossibilité de dégager une marge suffisante d'autofinancement : "Le Coin du Trocoeur" ne peut exister que si :

 

 

- de nombreux bénévoles se mobilisent autour de ce concept et de ses services ( 3 ou 4 personnes sont généralement là, pour accueillir, compter les points, ranger, ...),

 

- la fonction essentielle de coordination est financée par des Pouvoirs Publics (ou des sponsors ?) : quelqu'un employé à mi-temps constitue le plancher absolu des besoins.

 

- un local est indispensable pour mener à bien cette innovation sociale. Merci à l'AEP de Bardos, et maintenant à la Mairie de Bardos, qui ont compris cette nécessité.

Publié dans Tro C oeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> Merci, Bernard pour ce bilan, effectivement il nous faut de plus en plus de bénévoles vu l'affluence des trocoeurs et les trocoeurs doivent se responsabilisés pour respecter le rangement et nous<br /> aider le temps de leurs passages pour ranger leurs apports . C'est tout ensemble que nous ferons perdurer cette association.<br /> En espérant aussi que le canton comprendra que cet nécessaire d'avoir ce lieu de troc, de partage, d'amitié et d'anti gaspi . Peut-'on rêver que la commune de Bardos fera son possible pour<br /> continuer de nous loger!!!! Cela serait dommage de voir partir quelques choses d'innovant et tant apprécier des citoyens du canton et d'ailleurs.<br /> <br /> <br />
Répondre