34ème camion d'AIMA : le CHU Pellegrin de Bordeaux donne du mobilier médicalisé à une clinique de Lettonie

Publié le par Allons Imaginer un Monde d'Amitiés

Ce vendredi 11 octobre, à partir de 7 heures et demi, la dizaine de bénévoles d'AIMA, rejoints par Bernard et Célé, a commencé à préparer les lits médicalisés donnés par l'hôpital Pellegrin de Bordeaux.

SAM_1616.JPG

Il faut attacher les lits pour faciliter le chargement et ne pas perdre de pièces, ôter les têtes et pieds de lit, les barres de côté, désinfecter les matelas. Puis Brice, le cariste mis à notre disposition par l'hôpital, a épargné nos bras en hissant tous les lits un à un à bord du camion. Inars, Oscar et Irène, aidés par le chauffeur lituanien qui communiquait en russe avec Oscar, relevaient chaque lit, y encastraient les barrières et autres petits matériels, puis les couvraient jusqu'au toit de matelas anti-escarres...

 SAM 1628SAM 1630

Le camion ira à l'hôpital de MADONA, visité par quatre administrateurs d'AIMA lors de leur séjour en Lettonie du 17 au 25 septembre dernier. La commune de Madona et la direction de l'hôpital travaillent main dans la main. Il est prévu que l'hôpital donne aux services sociaux leurs anciens lits lorsqu'ils installeront les lits hydrauliques et les matelas anti-escarres offerts par le CHU de Bordeaux. La facture du transport sera directement réglée par l'hôpital, tellement leur besoin en mobilier médicalisé (lits, tablettes à roulette, tables, tables de nuit, etc...) est important.
SAM 1632
AIMA est venu des Pyrénées Atlantiques avec son fourgon rempli de sacs de vêtements triés et donnés par le magasin solidaire "Le Coin du Trocoeur", créé en 2009 par AIMA à BARDOS (64520). Ces vêtements ont rempli les espaces vides entre les lits et seront distribués aux familles nécessiteuses de cette ville que AIMA aide pour la première fois, grâce au réseau de la Croix Bleue Internationale.

 SAM 1636

Un repas pris sur le pouce a permis aux équipes de reprendre des forces...

 SAM 1641

A quatre heures, les portes se refermaient... les documents de transport remplis, les consignes données au chauffeur d'avertir les destinataires la veille, puis quelques heures avant son arrivée... Il leur faudra un grand espace pour décharger et surtout autant de bras vaillants que ceux d'AIMA.

 SAM 1648SAM 1649

Un grand MERCI à tous ceux qui ont permis à un tel projet de se réaliser, et surtout à la direction de l'Hôpital Pellegrin qui a accepté de céder ce mobilier encore en excellent état, plutôt que de le jeter.

 SAM 1654

Rendez-vous très vite pour avoir des nouvelles de nos amis Lettons.

 

 

Publié dans chargements de camions

Commenter cet article

nathalie 13/10/2013 07:46

Vous avez fait un super boulot d'équipe. Bravo, vous êtes des champions.
Il devient de moins en moins évident de trouver des bras pour charger les camions, d'autant plus aussi éloigné de came, mais je vois que nombreux étaient les hommes cette fois ci. Irène devait être
contente!
Bravissimo!

Bernard 12/10/2013 22:18

La vie associative est parfois dure, très dure : basses jalousies, petites mesquineries, sordides rumeurs, vils coups bas, sombres complots... Reflets de la société et expression humaine,
finalement. Mais, comme on n'est tenu par rien, l'envie peut démanger de tout lâcher pour rejoindre sa tanière,y trouver calme, quiétude et sérénité. Et là, ce 34ème camion ! Une chaîne de
solidarité huilée par l'Amitié. Et au bout, des centaines de personnes (soignants et soignés) qui verront leur quotidien quelque peu amélioré. Quand on n'en a jamais souffert, sait-on le bien-être
apporté par un matelas anti-escarre ?
Pensez à tout ça aide à chasser les idées d'abandon, de désertion. Et à retrouver motivation et enthousiasme. Merci à vous tous, cités ou photographiés ci-dessus, "remonteurs de ressort" que vous
êtes !